Toutes les anecdotes étonnantes qui font l’histoire du poker

Le poker fascine aujourd’hui des millions de joueurs dans le monde entier, avec d’innombrables variantes et sous-variantes. Les plateformes spécialisées de poker ont été l’opportunité pour beaucoup de faire de cette passion un métier très lucratif. Mais que se cache-t-il derrière tant de ferveur ? Plutôt qu’un article linéaire décrivant chaque étape de la vie du poker de sa création à nos jours, nous avons préféré vous rendre l’apprentissage plus ludique en vous donnant des anecdotes que vous pourrez ressortir à la prochaine raclette entre amis !

Le poker a participé à la légende du saloon

Quand on dit « saloon », à quoi pensez-vous ? A ce que nous voyons dans les bandes-dessinées de Lucky Luke, très certainement. Des bars enfumés, l’atmosphère chargée de tabac, d’alcool et de testostérone, où l’on vient pour discuter. Les cow-boys s’y rendaient pour négocier le business du bétail et pendant ces discussions, l’alcool et le poker permettaient certainement de conclure des marchés très rapidement. Et parfois, les esprits s‘échauffaient et le spectacle était donné par une ou deux bagarres, forcément ! C’est donc en partie grâce au poker que le saloon s’est forgé cette image sociale.

Le poker a plusieurs papas ?

Lorsqu’un jeu est aussi populaire, difficile de résister à l’envie de revendiquer sa paternité pour les pays où il est devenu le plus populaire ! Si les preuves accumulées semblent situer les lointaines origines du poker en Chine, ce ne sont pas moins de cinq pays qui affirment l’avoir inventé ! L’Inde, La Perse (l’Iran actuelle), l’Allemagne, la France et l’Angleterre. Chaque pays affirme être responsable de l’invention du jeu ou de règles déterminantes dans les modes de jeu actuels !

Le poker a payé la campagne présidentielle de Nixon

Si aujourd’hui la question des lobbys politiques finançant les campagnes des futurs présidents de beaucoup de pays fait parfois polémique, il y a un président qui a payé sa propre campagne… Grâce au jeu !

En effet, Richard Nixon n’est pas seulement connu pour le scandale du Watergate. Le poker était un véritable péché mignon pour lui et celui qui naviguait avec la Navy pendant la Seconde Guerre Mondiale a dépouillé ses compères au poker. Il a bâti une véritable fortune sur ces gains au jeu et il a intelligemment gardé sa bankroll. En 1946, Richard Nixon casse la tirelire de ses gains de poker pour financer sa campagne au congrès américain. Malheureusement pour lui, il doit arrêter de jouer au poker pour conserver sa place en politique et sa réputation. En 1952, il laisse de côté sa passion pour se consacrer à la politique entièrement !

Tant qu’il y a des jetons, il y a de l’espoir au poker !

En 1982, lors de WSOP, un joueur, Jack Straus se voit faire un tilt après avoir fait un tapis qui s’est avéré perdant. En tout cas, c’est ce qu’il croyait jusqu’à retrouver son dernier jeton sous son paquet de cigarettes. Déjà prêt à quitter la table, il se rassoit. Grâce à cet unique jeton, il devient le champion du monde de l’année des WSOP. Sa devise depuis ? « If you have a chip and an chair, you can win » (autrement dit « si vous avez un jeton et un siège, vous pouvez gagner »). C’est ce qu’on appelle de l’optimisme ou de la chance !

Vous souhaiteriez en savoir plus sur l’historique des jeux de casino ?

Nous vous présentons dans nos articles les origines des plus populaires des divertissements de casino :