Avertissement pour les joueurs de casinos en visite en Russie

C’est un réveil brutal pour les joueurs de casinos en Russie. Alors que l’ensemble des protagonistes du marché de jeux en ligne attendaient 2015 avec impatience en vue d’une législation favorable à cette discipline. Poutine et son gouvernement ont vu les choses autrement. Les jeux de casinos en ligne restent interdis en Russie et à la vue de cette dernière nouvelle, il semblerait que les individus présentant une addiction aux jeux seront susceptibles de se voir interdire l’accès à leurs véhicules. Quelle est l’origine de cette nouvelle restriction et comment est-elle appliquée ? Nous vous proposons un compte-rendu de notre enquête sur le sujet.

Les origines de cette nouvelle restriction pour les joueurs

Cette semaine, les autorités russes ont annoncé un nouveau projet de loi concernant l’interdiction de délivrance de permis de conduire pour tout individu souffrant d’une addiction au jeu. Cette nouvelle restriction soulève des problèmes d’éthiques dans le corps médical ainsi qu’auprès des militants des droits de l’Homme. De grands psychiatres russes ont fait par de leurs réticences vis-à-vis de cette nouvelle loi. Ces derniers ont indiqué que du fait de la révocation de leurs privilèges de conduite, les joueurs qui présentent des signes d’addiction aux jeux éviteront par tous les moyens de chercher de l’aide médicale professionnelle de peur d’être démasqués.

Le gouvernement russe justifie ce changement de politique envers les jeux en ligne du fait que les zones de jeu indiquées n’ont pas réussi à attirer le trafic tant espéré.

Ce nouveau projet de loi fait écho aux restrictions entamées en 2009 par les autorités russes qui limitaient les jeux en ligne à quatre zones géographiques précises. Le gouvernement russe justifie ce changement de politique envers les jeux en ligne du fait que les zones de jeu indiquées n’ont pas réussi à attirer le trafic tant espéré. Au-delà de cette nouvelle loi, les autorités russes vont encore plus loin annonçant un Noël 2015 plutôt triste pour les amateurs de jeux en ligne.

Un Noël 2015 morose en Russie pour les joueurs

L’annonce de ce nouveau projet de loi avait coïncidé avec la période de Noël. Nous savons tous que période soviétique et religion n’ont pas fait bon mariage en Russie. Cependant, la coïncidence entre le jour de l’annonce, et l’annonce elle-même n’est pas anodine. En effet, une étude menée sur le sujet a démontré que les parents qui offraient trop de cadeaux à leurs enfants à Noël encouraient le risque de participer au développement de pathologies liées aux jeux chez leurs chérubins au long terme.

Nous avons été surpris d’une telle corrélation, et nous avons tenté d’obtenir un commentaire direct des chercheurs de l’Université du Missouri et de l’Université de l’Illinois, qui sont à l’origine de cette étude, afin d’éclairer nos lanternes : « Des recherches antérieures ont montré que les adultes qui se définissent par leurs possessions ont un risque beaucoup plus élevé de développer des comportements problématiques vis-à-vis du jeu. » Malheureusement, nous n’avons pas été en mesure d’obtenir plus d’information à ce sujet. Nous vous avouons que l’aspect psychologique de la réforme n’est pas clair du tout, il conviendra de s’en tenir au fait que les autorités russes n’ont pas été satisfaites des revenus générés par l’industrie des jeux en ligne et par conséquent s’efforcent par tous les moyens de bannir à tout jamais la discipline. Bon courage à nos chers joueurs russes.