Légalisation imminente des jeux de casino en ligne en Suisse

Ce n’est pas une blague. Cela fait des années que les joueurs helvètes attendent cela. La Suisse vient de proposer un texte de loi visant à autoriser la pratique des jeux de hasard en ligne au sein de son territoire. Depuis près de cinq ans, jamais une légalisation n’a semblé aussi proche. Nos reporters sont partis à la quête aux informations rien que pour vous.

Une étrange fusion casinos terrestres et en ligne

Comme nous vous l’avions annoncé par le passé, la Suisse pourrait bientôt légaliser les jeux de casino sur internet. Une nouvelle loi portant sur les activités iGaming devrait permettre aux cantons suisses – qui détiennent l’autorité dans un cadre fédéral –, de décider de leurs propres règles à ce sujet. Les législateurs ont annoncé hier être en train de plancher sur une nouvelle législation qui permettra aux quelques 8 millions de Suisses de se divertir aux jeux de hasard sur le web. Mais que permet concrètement le nouveau texte de loi qui a été adopté par le Conseil Fédéral le 21 octobre dernier ?

« Comme cela est déjà le cas en Belgique, les casinotiers suisses devront détenir un établissement physique ou être affilié à un commerce de ce type afin de pouvoir offrir leurs jeux aux internautes».

Rappelez-vous que depuis toujours les casinos souhaitent mettre à la disposition de leurs clients une offre web. Techniquement, cela pourrait être fait en échange d’une extension de leur concession. En parallèle, on remarque que l’accès depuis la Suisse à des sites de jeux de casino en ligne à l’étranger – qui sont par conséquent illégaux –, est formellement interdit. Le nouveau texte de loi permettra aux opérateurs de casinos terrestres de proposer leurs produits sur internet, via une plateforme de jeux en ligne. Comme cela est déjà le cas en Belgique, les casinotiers suisses devront détenir un établissement physique ou être affilié à un commerce de ce type afin de pouvoir offrir leurs jeux aux internautes. Autre critère drastique, les prestataires de service concernés devront posséder une licence d’exploitation.

Une baisse du chiffre d’affaires de 30% en 8 ans

L’un des atouts d’une telle régulation n’est autre que les casinos terrestres ne subiront pas la concurrence des casinos en ligne de plein fouet. Ils seront désormais sérieusement armés pour lutter contre les offres des sites illégaux et ils s’octroieront également une bonne partie des recettes générées à partir de leurs produits en ligne. Rappelons que pas moins de vingt-et-un casinos en dur exercent en Suisse. Depuis 2007, ces derniers ont vu leur chiffre d’affaires chuter de tout de même 30% !

À noter que les jeux de casino en ligne ne sont pas les seuls concernés par ce changement législatif d’envergure. En effet, la Suisse autorisera aussi très probablement la pratique du poker en ligne en-dehors des murs physiques. Voilà une bonne nouvelle pour les amateurs de jeux helvètes. Alors que la régulation des jeux en ligne en Suisse suscite les discussions depuis bien des années, les choses semblent enfin se concrétiser. Il faudra toutefois attendre fin 2016, début 2017 avant de pouvoir s’amuser au blackjack ou aux machines à sous dans notre beau pays.