Very Bad Trip : une réalité à Las Vegas

En Suisse, nous avons tous vu ou au moins entendu parler du film américain « The Hangover » traduit en français par « Very Bad Trip », avec les stars d’Hollywood Bradley Cooper, Ed Helms et Zach Galifianakis. C’est l’histoire de trois amis qui décident de faire une virée à Las Vegas pour la soirée d’enterrement de vie de garçon d’un de leurs amis. La soirée qui s’annonce prometteuse va en réalité se transformer en véritable chaos, les trois amis se réveillant le jour d’après sans se souvenir de ce qu’ils avaient fait. L’histoire est honnêtement très drôle, le film est bien réalisé et les acteurs y jouent parfaitement bien. Mais aujourd’hui, ce n’est plus une fiction, il est arrivé un Very Bad Trip a un joueur de casino à Las Vegas alors qu’il parcourait les salles du Downtown Grand, un casino réputé de Las Vegas, le 30 janvier dernier.

L’alcool n’aide pas à jouer

Au final, la décision de justice lui sera certainement favorable, on pourra dire qu’il aura finalement gagné au casino.

Ce 30 janvier 2014, Mark Johnston a eu envie d’aller jouer au casino. Ce citoyen américain habitant la Californie arrive dans l’établissement. Selon certains témoins qui étaient sur place à ce moment-là, il apparaitrait que le sujet était déjà complètement saoul. C’est donc une première erreur de la direction du casino que de laisser entrer une personne en état d’ébriété dans son établissement. Quoiqu’il en soit, le joueur a désiré jouer dans un premier temps au Pai Gow où il a commencé à perdre pas mal d’argent, et puis il en a eu marre et a donc décidé de se diriger vers une table de blackjack où il restera assis jusqu’au lendemain après-midi, des heures de jeu donc.

Le casino a enchainé les erreurs

A Las Vegas, c’est la totale incompréhension puisque le Downtown casino est réputé pour être un établissement très classe mais surtout très stricte. Comme un homme ivre a-t-il pu franchir les portes. Ce qui est encore plus choquant, rapportent les témoins et compagnons de table de Mark Johnston, c’est que pendant qu’il jouait, il réclamait des verres d’alcool que les employés du casino n’hésitaient pas à lui ramener, et cela à titre gratuit bien entendu. On était à la limite de le pousser à la consommation, mais dans quel but ? Selon un des employés, il a bien constaté que le joueur n’était plus en mesure de contrôler ses action alors que normalement, c’est un bon joueur qui maitrise les cartes, les jetons, etc. Le problème, c’est que Mark Johnson a perdu une très grosse somme cette nuit-là, un magot de 500000CHF qui s’envole. C’est considérable pour une perte en une seule nuit. Le plus terrible, c’est que lorsqu’il s’est réveillé, le joueur ne se souvenait plus de rien. De quoi écrire un film. Sauf que lorsque le casino lui a annoncé l’ardoise, il est tombé des nues.

Du fait qu’il connait la loi du Nevada, qui interdit aux établissements de jeux de laisser jouer un joueur saoul, Mark Johnson avec son avocat ont désormais mis en accusation le casino qui n’a pas respecté ses obligations. Le joueur demande donc que son ardoise soit effacée, mais en plus, il désire des dommages et intérêts. Au final, la décision de justice lui sera certainement favorable, on pourra dire qu’il aura finalement gagné au casino.